In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions



Racines et histoire

Croix est citée en 1066 pour la première fois dans une charte de Bauduin V, Comte de Flandres, mais ses origines sont bien antérieures.

Croix, d'après une étymologie saxonne (Cro), signifie « terre molle », boueuse, marécageuse. On peut penser aussi qu'il y avait là le point de rencontre de chemins qui se croisaient et auraient ainsi déterminé le nom.

Selon une autre hypothèse, le nom de Croix pourrait rappeler des « Croix », bornes surmontées d'une croix, plantées par le pouvoir ecclésiastique, et dont le simple contact conférait, comme un édifice religieux, la protection de l'Eglise. C'est peut-être une référence au cimetière.

La Seigneurie de Croix a donné son nom à l'une des maisons les plus anciennes de Flandre, citée dès 1136, et qui compta parmi ses descendants (qui ne portent plus le nom de Croix) au XVIIIème siècle, un vice-roi du Mexique et un vice-roi de Californie et du Pérou.

La terre de Croix fut érigée en Comté avec celle de Flers en 1617, pour Jacques de Noyelles. La Seigneurie de la Fontaine, qui bordait la terre de Croix, existait déjà au XIIIème siècle. Croix fut pillée en 1477 par la garnison de Tournai; les Gueux y furent dispersés en 1566 par le Baron de Rassenghien, et par les Flamands de Menin en 1580.

Retracer l'histoire de Croix, c'est aussi évoquer la mémoire d'Isaac Holden, tant ce personnage et l'activité qu'il dirigea (peignage mécanique) contribuèrent au développement de la ville de 1850 à 1938.

Pour en savoir plus sur l'histoire de Croix

« Croix, la mémoire d'une ville », Éditions de la Martinière, 2006.